Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 14:35

La maîtrise des risques industriels passe par une évaluation des risques technologiques

1- l'Algérie s'oriente de plus en plus vers le développement industriel pour faire face à la chute des cours du pétrole.

Oui notre pays avec ses ressources humaines et naturelles considérables (hors hydrocarbures) et sa position géostratégique privilégiée, nous représentons un énorme potentiel dans le bassin méditerranéen. Mais pour se hisser au rang de puissance émergente, il faut plus que des kilomètres d'asphalte et des mètres cubent de béton. Il est du devoir de notre gouvernement de bien s’inspiré à libérer les initiatives individuelles et de mettre en place une stratégie cohérente de développement, conjuguant soutien à l'industrie locale et l’intégration régionale, dans le cadre du grand Maghreb et d'un partenariat euro-méditerranéen refondé. A notre humble avis, il n’est pas nécessaire de voir plus loin que ça.

En définitive, si les investissements dans les infrastructures permettent de lever les goulots d'étranglement qui entravent la croissance (logements, ressources en eau et en électricité, réseaux de transports), sur un programme de 300 milliards de dollars d'investissements publics, seuls quelques milliards sont destinés à la R&D et au développement des PME. Les perspectives à long terme de l'Algérie reposent sur la capacité des autorités à opérer une véritable diversification de l'économie hors des hydrocarbures, et à faire du secteur privé la locomotive de la croissance. Dans les secteurs suivant :

a) L’agriculture

b) Pêche et ressources halieutiques

c) Énergies renouvelable.

d) L’agro-alimentaire.

e) Pharmaceutique.

f) Industrie automobile et mécanique.

g) Les matériaux de Construction.

h) Télécommunications et la Haute technologie.

i) Industrie électrique et électronique.

j) Tourisme.

2- Est-ce que vous pensez que la création des différents projets industriels est suivie des mesures pour la maîtrise des risques industriels?

Non absolument pas et là je suis formelle, ceci peut être vérifié sur l’élaboration des contrats entre nos investisseurs et leur fournisseurs. A l’intérieur des contrats, rarement si l’on trouve un article exclusivement consacré au risques industriels, à la sécurité en général ou à l’environnement extérieur ou même qui parle des closes contractuel sur la sécurité des équipements, sur la protection du personnel exécutant, des techniciens ou même de la protection de l’environnement immédiat des machines et des hommes. A quelles normes se rattachent-elles ? Sont-elles Algériennes, Européennes, Asiatiques, Américaines ou autres ?

Nos industriels doivent impérativement inclure ces clauses dans leurs contrats d’investissements, sachant que ceux-ci (l’équipement complémentaire pouvant protéger efficacement les industries) ne représentent réellement que 2 à 5% en plus par rapport au volume total d’un investissement. Il est à rappeler en passant que la sécurité, la protection du personnels et des biens d’équipement n’a pas de prix.

3- Parmi les projets il y a la construction du complexe sidérurgique de Bellara, en Algérie, a démarré. Quelles précautions faut-il prendre à votre avis pour éviter les conséquences de cette industrie sur l’environnement et sur la santé humaine ?

La Maîtrise des risques industriels majeurs passe obligatoirement par :

Une évaluation des risques technologiques et une prévention des accidents majeurs.

Les enjeux

Depuis l’accident de l’usine de raffinage de Skikda en 2004, la réglementation a conduit de nouvelles obligations pour les sites ayant une activité industrielle à risques :
- l’élaboration des études de dangers « nouvelle approche »,

- Plan d’organisation interne (POI)
- la mise à jour des Plans d’Intervention Interne (PII),
- la formation du personnel et l’information du public sur les risques encourus.

4- S'il y a des conseils à donner dans ce sens, quels sont ces derniers à votre avis?

Dans ce contexte, il faudrait anticiper et réaliser avec des bureaux spécialisé :

- une connaissance des scénarios d’accidents et l’étendue de leurs conséquences sur la population et l’environnement.

- Prendre en compte l’ensemble des facteurs d’aléas (erreur humaine, défaillance matérielle, …).

- Savoir comment quantifier la probabilité d’occurrence des événements.

- Pouvoir démontrer l’efficacité et la fiabilité des mesures de sécurité de son site.

- Disposez d’une organisation efficace en cas de situation d’urgence.

- Réaliser des simulations en coordination et avec la participation de la Protection civile.

- Impliquer les populations directement concernés par les Risques industriels.


5- Quelles sont également les précautions qu'il faut prendre à votre avis pour éviter les conséquences de cette industrie sur l’environnement et sur la santé humaine ?

Les solutions à apporter sont :

Assistance à la maîtrise des risques sur les projets neufs dès la phase conception

Réalisation de l’étude de dangers (mise à jour tous les cinq ans ou en cas d’évolution majeure) :
- Identification et caractérisation des potentiels de dangers.
- Prise en compte de l’accidentologie.
- Analyse de risques et choix des scénarios d’accidents (méthodes HAZOP et AMDEC, arbres de défaillance, nœuds papillons, QRA …).
- Evaluation des conséquences des scénarios.
- Modélisation (PHAST, modélisations 3D, VERIFLUX,…).

Assistance à la mise en place de Système de Gestion de la Sécurité et/ou de Politique de Prévention des Accidents Majeurs

Élaboration des plans d’organisation des secours (Plan d’Opération Interne, Plan Particulier d’Intervention, Plan de Secours Spécialisé, …).

Formation et information du personnel et du public.

Partager cet article
Repost0

commentaires